Une activité mentale appelée l'attention

Thème du moment :

 » Ne pensez pas. 

Respirez, observez, goûtez, sentez, ressentez.. « 

Augmentez votre conscience grâce à votre sixième sens : notre sensibilité profonde ! 

Elle fonctionne grâce à de nombreux récepteurs musculaires et ligamentaires et aux voies et centres nerveux impliqués.


Utiliser la respiration comme objet de méditation et observer les sensations.

Le mental est purifié naturellement par « l’attention pur » sans mot et sans ego.

La meilleure façon de clarifier le fluide mental est de le laisser décanter par lui même.

Diviser le temps en petites unités grâce à l’inspiration et l’expiration, le mouvement incessant garantit le maintien et l’assainissement.

La stimulation du corps est un besoin fondamental. Nous pouvons vivre étant privé des autres systèmes sensoriels ( cécité= état d’une personne aveugle, surdité, agueusie = trouble du goût ou anosmie = perte de l’odorat ) mais par contre la privation des stimulations somesthésiques provoque des troubles psychologiques pouvant être majeur.


C’est donc sur le moment présent que nous essayons de porter notre attention.


Pranayama ( souffle ) forme le quatrième membre de  l’Ashtanga yoga à huit membres de Patanjali. 

( voir page culture et définitions )

 OBJECTIFS

Je vais présenter des exercices de:

kriya yoga (nettoyage, le matin), pour la préparation au pranayama (souffle),

Asanas (posture) et les mudras (posture des mains) pour la  préparation au pranayama et la méditation.

Examiner le fait de rester sans mouvement, vous allez avoir affaire à la matière même des sensations et des émotions.

La méditation va nettoyer et régénérer votre esprit au fil des séances,

à la fin de votre pratique vous ressentirez une délicieuse fraîcheur mental.

Namasté 

 

 ETABLIR LA CONSCIENCE :

« Il va dans la forêt, au pied d’un arbre, ou dans une pièce vide, s’assied jambe croisées dans la posture du lotus, le corps droit, et établit l’attention devant lui

il inspire, conscient d’inspirer

il expire, conscient d’expirer »

Thich Nhat Hanh

« La méditation est une croissance intime qui mène à la dimension absolue de votre lumière intérieure. »

La méditation, c’est cheminer vers le coeur de soi-même , là où se trouve le silence intérieur, le silence suprême.

auteur inconnu

La méditation est un mode de vie totale, et c’est aussi de la tendresse, de la souplesse d’esprit qui libèrent de nombreuses énergies latentes, musculaires, nerveuses, glandulaires et cérébrales qui restaient engluées.